Surpoids : notre dos en première ligne

Surpoids : notre dos en première ligne

En cambrant la colonne vertébrale, une surcharge pondérale peut sur-solliciter les disques intervertébraux de notre région lombaire. A la clef, de fortes douleurs au bas du dos qui s’installent : c’est la lombalgie. Heureusement, avant de réussir à perdre suffisamment de poids, diverses solutions existent pour calmer ces douleurs.

Surpoids et mal de dos : deux pathologies en croissance

Des journées entières assis devant l’ordinateur, une alimentation trop riche, pas assez d’activités sportives…  Notre mode de vie moderne favorise la prise de poids. Les chiffres sont édifiants : selon l’OMS, plus d’1,9 milliard d’adultes sont en surpoids dans le monde dont 600 millions d’obèses… En 2016, près d’un français sur deux serait en excès de poids dont déjà 16% en état d’obésité.

Or on le sait, le surpoids favorise la survenue de toute une kyrielle de pathologies : maladies cardiovasculaires, diabète, cancers, etc. Moins grave mais potentiellement très handicapante, une autre complication peut également survenir : la « lombalgie » caractérisée par une douleur en bas du dos…

Comment le surpoids affecte notre dos ?

En prenant du volume, le ventre subit une détente des muscles abdominaux, et déplace le centre de gravité du corps créant une cambrure accentuée, potentiellement douloureuse. Ceci tasse et déforme les disques lombaires, sortes de coussins amortisseurs qui séparent chaque lombaire de sa voisine. Bilan : les disques se détériorent provoquant ces douleurs lombaires caractéristiques pouvant irradier jusqu’au genou; parfois, cela peut même provoquer une  hernie discale.

Et là encore, les chiffres sont alarmants. Menée sur 2 600 personnes, une étude révèle par exemple que le surpoids augmente de 30 % le risque de dégénérescence des disques lombaires, et de 79 % chez les obèses*. Toutefois, souffrir du dos quand on est en surpoids n’est pas une fatalité !

Quelles solutions ?

Certes, la perte de poids doit rester l’objectif principal, le surpoids étant la cause du problème. Voilà pourquoi le patient doit être accompagné pour modifier ses apports nutritionnels et pratiquer des exercices physiques progressifs. Mais avant de réussir à en perdre assez, plusieurs stratégies existent pour réduire ces douleurs.

Tout d’abord, plusieurs médicaments peuvent être prescrits par le médecin pour soulager les douleurs. Dans certains cas, on peut aussi se voir proposer un traitement local par infiltration de corticoïdes. Côté médecines douces, il existe aussi un grand choix de techniques pour soulager les patients en surpoids souffrant du dos : kinésithérapie, certaines manipulations vertébrales,  balnéothérapie et thermalisme,  stimulation électrique transcutanée, certaines techniques d’acupuncture, des exercices physiques, ceintures lombaires, etc. Enfin, une prise en charge psychologique complémentaire par thérapie comportementale peut être proposée. Objectif : aider le malade à atténuer la sensation de douleur.

Sources documentaires

  • *Dino Samartzis, Jaro Karppinen, Danny Chan et al. : “The Association of Lumbar Intervertebral Disc Degeneration on MRI in Overweight and Obese Adults: A Population-Based Study.”. Arthritis & Rheumatism; Published Online: January 30, 2012 (DOI: 10.1002/art.33462
  • Guh D.P. et al., The incidence of comorbidities related to obesity and overweight: a systematic review and meta-analysis, BMC Public Health,  9:88, 2009
  • Haute Autorité de santé (HAS), Diagnostic, prise en charge et suivi des malades atteints de lombalgie chronique, 2000.
  • Samartzis D. et al., The Association of Lumbar Intervertebral Disc Degeneration on MRI in Overweight and Obese Adults: A Population-Based Study, Arthritis & Rheumatism, doi:10.1002/art.33462, 2012.

Article publié le 14/12/2016 par Jean-Philippe BRALY,  journaliste scientifique et médical.

Comment le poids affecte notre dos ? >> parlez-en avec les membres de la communauté !